Les 10 films les plus attendus d’ici à la fin 2019

Clown tordu, voyage dans l’espace, zombies et séjour au château, les longs métrages des mois à venir vous réconforteront dès le début. Le meilleur n’est pas derrière nous, mais il reste à venir. Attention, liste non exhaustive et évidemment subjective.

 

1/ Ça : chapitre 2

En 2017, Warner Bros. avait frappé avec sa nouvelle adaptation du roman d’horreur de Stephen King, Ça, en collectant jusqu’à 700 millions de dollars de recettes au box-office. Réalisé avec soin par Andres Muschietti, le film a réussi à instiller de bons moments de nervosité grâce à un clown tueur diabolique interprété par Bill Skarsgard et à une atmosphère sombre des années quatre-vingt concoctée avec de petits oignons. Pour l’adaptation du deuxième volume, on garde le même et on recommence, enfin, presque. Les membres du club des perdants ont bien grandi et se rencontrent vingt-sept ans plus tard à Derry pour compléter le sinistre Influenza Su une fois pour toutes. Dans le casting, des versions pour adultes des personnages: Jessica Chastain, James McAvoy ou Bill Hader. Cerise sur le gâteau: cette suite durera 2 h 45. En espérant que Muschietti nous épargne quelques instants d’incertitude.

 

 

2/ Ad Astra

A chaque grand réalisateur son espace épique? Après Christopher Nolan avec Interstellar, Alfonso Cuaron avec Gravity ou, l’année dernière, Damien Chazelle et son premier homme, c’est maintenant au tour de James Gray de nous mettre la tête dans les étoiles. Avec Ad Astra, le directeur de La Nuit nous appartient et The Lost City of Z nous promet un voyage spectaculaire, mystérieux et métaphysique, dans la lignée de 2001: l’odyssée de l’espace. Programme ambitieux. L’astronaute Roy McBride, à la recherche de son père aux confins du système solaire, sera suivi. Nos costumes sont prêts.

 

 

3/ Un jour de pluie à New York

Chaque année, son Woody Allen. Bien qu’il ait eu de nombreuses difficultés de distribution, le millésime 2019 a tout de même réussi à se frayer un chemin entre les gouttes pour partir tôt dans l’année. l’automne. Par un jour de pluie à New York, nous suivrons le week-end amoureux d’un jeune couple d’étudiants au cœur de la Grosse Pomme. Un pitch simple, une distribution cuite, un zeste de philosophie et de dialogues mordants. Un pur Woody Allen en bref.

 

 

4/ Rambo : Last Blood

Ce n’était pas sa guerre, et pourtant il retourne à verser du sang une dernière fois. Onze ans après un voyage en Thaïlande dans un quatrième film sur les stéroïdes, John Rambo est rentré chez lui pour s’installer dans un ranch et oublier le passé. Mais lorsque la fille d’un ami est kidnappée par un cartel mexicain, le vétéran le plus célèbre du Vietnam est prêt à reprendre les armes. À 73 ans, Sylvester Stallone veut toujours nous prouver qu’il avait la ressource pour proposer un film d’action puissant. L’atmosphère cette fois lorgne du côté de l’ouest. Rambo va-t-il jouer à Logan?

 

 

5/ Downton Abbey

Bien que la série se termine en 2015 après six saisons, les portes de Downton Abbey ne sont pas fermées. Le feuilleton royal de Grande-Bretagne se fraye un chemin entre deux blockbusters pour atterrir bientôt sur les théâtres. Au programme: des dialogues élégants, des intrigues aristocratiques et une distribution cinq étoiles . En bref, seul le format change. Comme l’indique l’Independent, l’attente autour du film Downton Abbey est telle que les préventes de billets aux États-Unis ont dépassé celles de Once Upon a Time à Hollywood, le dernier Tarantino.

 

 

6/ Gemini Man

Après le très bon Day in the Life de Billy Lynn, malheureusement passé inaperçu, le réalisateur Ang Lee revient avec une nouvelle histoire qui pique notre curiosité. Dans Gemini Man, Will Smith incarne un tueur professionnel qui se trouve confronté … à son propre clone, mais deux fois plus jeune. Si Looper avait déjà exploré cette idée de personnage confronté à une version plus jeune de lui-même, Ang Lee approfondit encore le concept en rajeunissant l’acteur âgé de 25 ans avec la technologie de vieillissement, déjà expérimenté dans le récent capitaine Marvel. Nous nous attendons à être bluffés.

 

 

7/ Joker

Si nous ne devions nous souvenir que d’un film, c’est le Joker de Todd Phillips. Pas de Batman, pas de Justice League, pas de super-héros: le film est entièrement dédié au célèbre clown méchant de DC Comics. Avec le grand rôle de Joaquin Phoenix dans le rôle principal, ce long métrage jouera minutieusement la carte du drame psychologique, avec une atmosphère de crime et de folie au cœur des années 1980. Gotham. La bande-annonce – une des meilleures présentées cette année – nous donne des frissons.

 

 

8/ Terminator : Dark Fate

« Terminator est de retour », que cela nous plaise ou non. Après l’échec stupéfiant de Terminator Genisys (2015), qui nous avait perdus dans des voyages dans le temps incompréhensibles et des effets spéciaux dégoulinants, la franchise cybernétique est revenue à l’essentiel. Sortir des dernières parties, ce Dark Fate est la continuation directe de Terminator: le jugement dernier (1991) de James Cameron. Linda Hamilton revient à Sarah Connor pour diriger les machines vers l’aide de nouveaux personnages. L’ensemble est supervisé par Tim Miller, le directeur de Deadpool. Et Schwarzy a également rejoint le parti. Nous espérons que tout sera suffisamment conçu pour ne pas devenir un énième épisode.

 

 

9/ Retour à Zombieland

Nos tueurs de zombies préférés reprennent le service! Dix ans après le premier film, le réalisateur Ruben Fleischer revient du côté de Zombieland. Cette fois, les survivants de l’apocalypse des morts-vivants, toujours joués par Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Emma Stone et Abigail Breslin, vont investir dans une maison blanche négligée. Des aventures folles, gore, des conflits familiaux, une bonne dose d’humour .

 

 

10/ Doctor Sleep

Devrions-nous être fâchés pour oser faire une suite à Shining, le chef-d’œuvre d’horreur de Stanley Kubrick? C’est certainement le pari de Warner Bros. et du réalisateur Mike Flanagan, qui a brillé l’année dernière avec la série d’horreur obsédante de Netflix, The Haunting of Hill House. Doctor Sleep adapte le livre du même nom écrit en 2013 par Stephen King, qui suit un adulte, Danny Torrance, lorsque ses capacités psychiques refont surface. Nous espérons que le film pourra se dégager de l’aura monstrueuse du long métrage de 1980. En ce qui concerne la bande-annonce, qui reprend la musique et l’iconographie de l’original, c’est mal passé .